Salut à toi belle âme !

Tu auras certainement remarqué qu’on entend beaucoup parler de mission de vie aujourd’hui. Nous vivons dans une ère magnifique qui remet en cause la linéarité de la vie et le rôle de chacun dans la société. Cela ouvre une grande palette de possibilités et de plus en plus de personnes cherchent un sens plus profond à leur vie.

Le boom du développement personnel, l’accessibilité des informations facilement par internet, et les milliers de possibilités de se former à distance ouvrent encore davantage notre champs des possibles. Cela est aussi formidable que probablement perturbant : on finit par se perdre dans l’information et à ne plus savoir où donner de l’oeil. A-t-on réellement une seule mission de vie ? N’est-on pas déjà en train de vivre notre mission de vie à travers les différentes expériences que nous vivons au quotidien ? Qu’en est-il de nos dons ?

Cet article souhaite faire un point sur ces notions pour redonner du sens à ta quête de sens.

Mon expérience personnelle à la recherche de ce que je viens faire sur Terre m’a montré qu’il existe un fil directeur tout au long de sa vie qui se reflète dans nos choix de vie, de travail, et de relations. La mission de vie représente pour moi davantage un fil directeur qu’un travail sur-mesure. Car même si tu as un travail dans lequel tu t’épanouis, ce qui est intéressant c’est de voir la symbolique derrière le travail que tu effectues et non uniquement le travail en lui-même. Cela permet de comprendre que ce n’est pas le travail qui te rend heureux(se), c’est la vision qu’il porte qui vibre en toi. Ce qui nous nourrit à l’intérieur c’est la mission que l’on remplit en effectuant ce service. C’est pourquoi on se sent peu motivé lorsque notre travail est dépourvu d’une vision/mission plus large que gagner de l’argent par exemple.

Prenons ma première profession : professeur de yoga et doula. Clairement je donnais du bien-être aux personnes. Mais derrière ce bien-être le fil directeur qui m’animait était reconnecter les personnes avec l’amour – avec lequel nous sommes profondément déconnectés sur terre – en même temps que moi-même je me re-connectais avec cet amour en moi. Si à présent je me dédie au coaching, j’organise des cercles de chants et je compose de la musique guérissante, le fil directeur reste toujours le même, simplement mon âme a envie à présent d’exprimer l’amour sous une autre forme. Je ne serais pas aussi heureuse dans mon travail s’il n’y avait pas une vision claire derrière qui non seulement me motive, et qui agit également comme une médecine pour mon âme.

Intégrer cette impermanence de la vie permet de jouer et d’avancer plus facilement. On est pas obligés de faire le même travail toute notre vie, ou de rester dans une branche toute sa vie. Comme dit Tom Hanks dans seul au monde : “demain le soleil se lèvera à nouveau, et qui sait ce que la marée apportera ?”. Rester OUVERT à ce que la vie nous réserve c’est ce qui permet d’être d’emblée dans sa mission de vie.

Maintenant, sans un don particulier, ce fil directeur ne pourrait pas se mettre en place. Tout le monde a un don. Notre mission de vie est en fait de trouver ce don, de le reconnaître et de le partager. Votre don est la lumière qui se dégage naturellement de votre essence. Lorsqu’elle est allumée en vous, elle vous apporte du bonheur et vous amène à vouloir l’exprimer au quotidien dans tout ce que vous faites.

Un don est, selon la définition du dictionnaire, une “qualité ou une capacité que quelqu’un possède”. Il ne s’agit pas de ce que vous savez faire physiquement, intellectuellement ou émotionnellement, mais de ce que vous transmettez par votre présence unique. On peut même parler de code qui t’est propre. Personne d’autre ne possède ce code. Cela te redonne toute ta valeur : tu es là pour l’exprimer, le partager, et aider implicitement le monde avec ce dernier. C’est ce qui se dégage de toi sans que tu t’en rendes compte. Comme cela est tellement naturel tu n’en es pas conscient(e). Ce qui est le plus important est souvent sous notre nez.

La meilleure chose à propos de voir les choses de cette façon est que pour découvrir ton don, tu n’as rien à faire. Il s’exprime déjà naturellement, et de plus en plus à mesure que tu t’autorise à être toi-même. Ce que tu peux faire, c’est reconnaître ce don et te familiariser avec pour qu’il se potentialise.

Je t’invite à faire une mise en pratique que j’ai moi-même faite et qui m’a permis de découvrir que mon don c’est la douceur et la force que je transmets : la première rassure les personnes et les fait sentir comme dans un cocon bienveillant en ma présence, la seconde les fait sentir capables de tout. Ce qui est incroyable c’est que ces deux facettes de mon don s’expriment lorsque je chante. On me parle tout le temps de douceur et de force ressenties dans mon chant. Vois-tu comme il est important d’écouter les commentaires positifs que les personnes te font, cela t’aidera à voir ce qui est souvent invisible pour toi car naturel. Finalement cela résume bien mon fil directeur : j’ai à coeur de montrer aux personnes qu’elles peuvent être fortes dans la douceur, qu’il n’y a pas besoin d’être fort physiquement pour être fort. Les personnes qui viennent.à moi ne conscientisent pas forcément que c’est cela qu’elles viennent chercher davantage que tout ce que je peux bien faire dans mes séances. Cependant, j’ai pu observé que l’initiation qu’ils reçoivent en ma présence est bien celle de s’adoucir et réveiller leur force féminine. Ta présence vibratoire c’est ta valeur en ce monde. Prends-en soin.

Mise en pratique : comme il est difficile de se voir clairement soi-même, demande à au moins 10 personnes proches de ton entourage pourquoi ils aiment passer du temps avec toi et ce qu’ils admirent le plus chez toi. Et répertorie ensuite les 2-3 dons qui ressortent le plus. ton don est directement lié au sentiment positif que les gens reçoivent de toi. Note qu’il ne s’agit pas de savoir ce que les autres pensent de toi, ce qui est plus mental et subjectif, mais qu’est-ce qui les attirent vibratoirement chez toi.

Une fois que tu as trouvé ce don, tu ne penseras plus en terme de ce que tu viens faire dans cette vie, mais plutôt quelle vibration tu viens incarner en cette vie. Cela et le fil directeur qui t’accompagna tout au long de ta vie. On peut résumer cela comme “mission de vie” alors. A toi de l’exprimer dans tout ce que tu fais, pas seulement dans ton travail, qui finalement est un terme qui un jour finira peut-être par disparaître pour laisser place à l’essence. Tu découvriras alors que il n’y a pas de distinction entre les différentes sphères de ta vie, tout est toujours une continuation ou extension de ta vibration. Il ne s’agit pas de trouver le travail parfait, même si cela est possible, il s’agit de te reconnaître.

Partage-moi ton don/fil directeur dans les commentaires. Je suis curieuse de te lire.